[Livre] R.E Howard : Le Seigneur de Samarcande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Livre] R.E Howard : Le Seigneur de Samarcande

Message  Charietto le Mar 22 Sep - 19:41


Le Seigneur de Samarcande.
Robert Ervin Howard.
Traduit de l'anglais par Patrice Louinet.
Bragelonne, Paris, 2009.

Elle était grande et superbement bâtie, avec une silhouette pourtant élancée.
De sous son casque d'acier s'échappaient de longs cheveux rebelles qui tombaient sur ses épaules robustes en une cascade d'or roux étincelant au soleil.
- Hé, Sonya la Rousse ! s'écria un homme d'armes. Fais-leur en baver, ma fille !
- Fais-moi confiance, compagnon, dit-elle tout en approchant la mèche enflammée du canon.
Une formidable détonation noya le reste de ses propos et un nuage de fumée aveugla ceux qui se trouvaient sur la tourelle. Sonya la Rousse poussa un hurlement de joie sincère. Les Turcs gisaient à terre, le crâne fracassé et le corps déchiqueté. À cet instant, une puissante clameur retentit de l'autre côté des murailles.
Gottfried von Kalmbach s'approcha des créneaux. Il avait déjà entendu ce cri à glacer le sang : les janissaires se lançaient à la charge. Soliman le Magnifique n'avait pas l'intention de perdre de temps avec cette ville qui lui barrait la route vers une Europe impuissante. Il comptait bien abattre ces murailles dès le premier assaut...

Après les aventures de Conan et de Solomon Kane, parues chez le même éditeur, Patrice Louinet continu son colossal travail de traduction, en s'attaquant cette fois ci aux oeuvres "historiques" de R.E. Howard.
Les nouvelles proposées dans ce recueil (11 complètes et 5 textes inachevés) se passent toutes en Orient, de l'époque des Croisades au siège de Vienne par les troupes de Soliman le Magnifique en 1529, et promène le lecteur de Jerusalem à la lointaine Cathay, mise à sac par Gengis Khan.

Comme pour ses travaux précédents, Patrice Louinet s'est basé sur les textes originaux de l'auteur texan, en supprimant tous les rajouts effectués après la mort de celui-ci par L. Sprague de Camp, ce qui permet de redécouvrir complètement l'oeuvre du "papa" de Conan (deux des nouvelles de cet ouvrage - "La voie des aigles" et "Des faucons sur l'Egypte" - avaient été modifiés par De Camp pour en faire des histoires de Conan, pércédemment publiés sous les titres : "La route des aigles" et "Des éperviers sur Shem" dans le recueil "Conan le flibustier").
On redécouvrira aussi avec plaisir Red Sonya (SonYa,pas Sonja, Sonia, etc...), qui n'apparaît que dans une seule nouvelle de Howard, et qui n'a absolument rien à voir avec l'héroïne au bikini d'écailles présentée dans les comics de la Marvel ou avec l'insipide Brigitte Nielsen du nanar "Kalidor".

_________________
Quand on ne travaillera plus les lendemains de jours de repos, la fatigue sera enfin vaincue - Pierre Dac

avatar
Charietto
Seigneur du Grand Abîme
Seigneur du Grand Abîme

Messages : 548
Date d'inscription : 11/01/2009
Age : 44
Localisation : Dans mon grenier-atelier-salle de jeu

Voir le profil de l'utilisateur http://ludicomicon.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum